L’univers de notre marque | Histoire

1718: Abraham Favre (1702-1790), qui a posé la première pierre pour la marque Favre-Leuba, commence son apprentissage en horlogerie.

1737: Le 13 mars 1737, Abraham Favre est mentionné pour la première fois dans un document officiel, comme horloger indépendant au Locle, dans l’actuel canton de Neuchâtel.

1749: En 1749, Abraham Favre est nommé « Maître horloger du Locle ».

1792: Abraham Favre (1740-1823), le fils du fondateur de l’entreprise, avec ses deux fils, Frédéric et Henry-Louis, créent « A. Favre & Fils ».

1815: Henry-Auguste (1796-1865), fils de Frédéric Favre, quatrième génération de la famille d’horlogers, s’associe avec l’horloger Auguste Leuba de Butte, dans le Val-de-Travers.

1820: Henry-Auguste Favre voyage à travers le monde, de l’Allemagne à la Russie, de Cuba à New York, du Brésil au Chili, pour introduire ses montres de poche finement ouvragées dans ses ateliers sur des marchés éloignés.

1851: Les montres de poche de Favre-Leuba reçoivent des prix dans de nombreuses expositions nationales et internationales, entre autres à Londres en 1851, à New York en 1853, à Paris en 1855, à Berne en 1857 et à Porto en 1865.

1855: Fritz Favre (1828-1877) poursuit avec succès la stratégie d’expansion de son père en Europe, en Amérique et en Asie initiée par son père.

1865: En 1865 et 1867, Fritz Favre voyage en Inde et lance sa marque sur le sous-continent, qui devient rapidement un important marché pour Favre-Leuba.

1896: Le siège de Favre-Leuba est déplacé du Locle à Genève.

1908: Henri Favre-Leuba (1865-1961) prend la direction de l’entreprise familiale et poursuit le développement de la marque à l’international. Il demeure Président du Conseil d’administration jusqu’à sa mort en 1961.

1925: Au moment où les montres-bracelets remplacent les montres de poche minutieusement conçues, Favre-Leuba produit tout d’abord un chronographe mono-poussoir.

1945: À la fin de la Seconde guerre mondiale, Favre-Leuba peut compter sur une position renforcée sur le marché, grâce à ses propres bureaux en Inde. Étape par étape, l’entreprise familiale, sous la direction du juriste Dr Henry A. Favre, reconquit sa place et son importance également sur d’autres marchés d’horlogerie. En premier lieu, en Suisse, puis en Europe et plus tard également en Amérique et en Afrique. Les succursales, principalement à Hambourg, à Londres, à Singapour, à Rangoon, à Karachi et à New York, garantissent une distribution qui fonctionne bien, ainsi qu’un service de première qualité.

1946: À partir de 1946, Favre-Leuba expose régulièrement au Salon de la montre à Bâle et à partir de 1953, au « Salon Montres et bijoux » de Genève.

1948: Favre-Leuba fabrique des montres de précision ainsi que des chronomètres, dont l’excellente précision reçoit plusieurs premiers prix, des années durant, décernés par l’Observatoire du canton de Neuchâtel.

1955: Favre-Leuba présente le calibre manufacture FL101. Il trouve son utilisation un an plus tard dans les modèles de montres Sea Chief, Sea King et Sea Raider.

1957: La marque présente le calibre FL102 avec calendrier qui entre dans les modèles Datic. Il est suivi par les mouvements automatiques FL103 et FL104, sans ou avec affichage de la date.

1960: Avec la Water Deep, la marque lance sa première montre de plongée. Grâce à ce modèle, Favre-Leuba pose la première pierre de son succès dans cette catégorie.

1962: BIVOUAC: Favre-Leuba lance la Bivouac, la première montre-bracelet mécanique avec un baromètre anéroïde qui mesure l’altitude et la pression atmosphérique. Elle fait rapidement partie de l’équipement indispensable de tous ceux qui franchissent les limites. La Bivouac fait une de ses premières apparitions au poignet des membres de l’équipe nationale suisse de parachutistes, durant la Coupe du monde 1962 aux États-Unis. L’alpiniste italien Walter Bonatti porte la Bivouac lorsqu’en 1964, avec Michel Vaucher de Genève, il réussit l’ascension de la face nord de la Pointe Whymper (4196 m) dans les Grandes Jorasses et lorsqu’il vainc le premier la face nord du Cervin par l’itinéraire le plus direct. Le jeune Valaisan Michel Darbelley se sert également de la montre des ateliers Favre-Leuba, à la première ascension en solo de l’Eiger en 1963, pour savoir à quelle altitude il se trouve et si un changement des conditions météorologiques est imminent. Le célèbre explorateur polaire français, Paul-Emile Victor fait également confiance à la Bivouac pour ses nombreuses expéditions dans les glaces éternelles.

CALIBRE FL251: Le calibre breveté FL251, avec ses 11,5’’’ et une épaisseur de seulement 2,95 mm, révolutionne grâce à l’utilisation de deux barillets la production en série de mécanismes ultraplats avec seconde centrale.

1963: DEEP BLUE: Trois ans après la présentation de la première montre de plongée réalisée dans ses propres ateliers, la marque lance la Deep Blue étanche jusqu’à 200 m de profondeur.

MANUFACTURE: Favre-Leuba reprend la production à partir de conceptions propres au siège de l’entreprise nouvellement construit à Petit-Lancy près de Genève. En conséquence, l’entreprise est désormais de nouveau appelée comme à la fin du XIXe siècle « Manufacture d’Horlogerie Favre-Leuba S.A. ».

1967: La Fédération Horlogère suisse distingue Favre-Leuba lors de l’exposition universelle à Montréal avec le 1er prix dans la catégorie des « Montres de sport et chronographes ».

1968: BATHY: La marque introduit la Bathy, première montre-bracelet mécanique au monde qui indique non seulement le temps de plongée, mais aussi la profondeur.

TWIN POWER: Favre-Leuba ajoute le remontage automatique à son système innovant à double barillet. La marque fait ainsi partie des premières marques offrant cette combinaison sur des modèles de série. Les nouveaux movements étaient disponibles avec ou sans calendrier.

1970: Le début des années 1970 est marqué par plusieurs modèles Raider qui s’adaptent parfaitement, avec leur design original en forme de coussin, à la mode actuelle : à l’intérieur de la Sea Raider avec affichage du jour et de la date, le calibre automatique FL1164 fonctionne à 36 000 A/h, tandis que la Memo Raider séduit la clientèle du monde entier avec son réveil automatique.

Lancées en même temps, la Sea Sky et la Sea Sky GMT allient la fonctionnalité d’une montre de plongée à celle d’un chronographe et d’une aiguille de 24 heures.

1985: L’introduction de mouvements à quartz meilleur marché, en 1969, plongea l’industrie horlogère suisse dans une crise profonde, qui ne s’arrêta pas aux portes des ateliers de Favre-Leuba. De ce fait, la famille est forcée de vendre la marque dans les années 1980. Celle-ci change alors plusieurs fois de mains.

2011: Le 16 novembre 2011, le groupe Tata reprend la marque Favre-Leuba et déplace le siège social à Zoug.

2012: Après avoir réalisé une enquête poussée sur l’histoire de Favre-Leuba et ses garde-temps légendaires, la nouvelle équipe développe une stratégie durable à long-terme, s’appuyant sur les points forts de Favre-Leuba et reprenant le flambeau des valeurs soigneusement entretenues pendant de nombreuses décennies. Il en résulte une collection de montres hautement fonctionnelles basée sur les avancées techniques et esthétiques de Favre-Leuba qui les transpose pour l’époque actuelle, avec ses propres technologies et un design subtil et marquant, de même qu’une identité visuelle moderne et novatrice.

2016: Favre-Leuba lance une montre de plongée ultime, la Raider Harpoon, qui présente une manière unique d’afficher l’heure. Grâce à sa fonctionnalité innovante et à la réduction de la complexité, elle s’intègre parfaitement à la longue liste des montres légendaires développées depuis toujours par la marque.

2017: 280e ANNIVERSAIRE: Célébration du 280e anniversaire de la marque à Baselworld avec le lancement de la Bivouac 9000, l’instrument de choix pour toutes les altitudes.

AMBASSADEURS DE LA MARQUE: La marque soutient de nombreux athlètes et expéditions, fidèle à son mot d’ordre « Ouvrir de nouveaux horizons ». Une mission dans l’Arctique dirigée par Pen Hadow, l’ascension du massif Vinson avec Satyarup Siddhanta, le record du monde de plongée de Sayuri Kinoshita : voilà quelques-uns des défis relevés par les ambassadeurs de Fabre-Leuba et leurs montres.

2018: LAURÉATE: Lancée il y a moins d’un an, la Raider Bivouac 9000 remporte le prix Watchstars Awards 2018 de la meilleure montre au monde dans la catégorie « New Stars ».

50e ANNIVERSAIRE DE LA BATHY: Favre-Leuba célèbre le 50e anniversaire de la Bathy, sa superstar de 1968, en lançant la Raider Bathy 120 MemoDepth, qui mesure et enregistre la profondeur jusqu’à 120 mètres.

FAVRE-LEUBA AU SOMMET DE L’EVEREST: Une grande année pour Favre-Leuba : sa montre mécanique pionnière, la Raider Bivouac 9000, parvient au sommet du mont Everest. La Bivouac 9000 est la seule montre mécanique au monde dotée d’un altimètre à avoir réussi à atteindre l’altitude de 8848 mètres.